Depuis 1781, pendant que l’Histoire de la ville s’écrit, il y a, rue Sainte, sur la voie sacrée qui mène à l’Abbaye Saint Victor, un boulanger devant son four. Trois familles ont, de génération en génération, porté l’histoire de la ville à travers celle du Four des Navettes. Construit à la fin du XVIIIe siècle, il fonctionne encore aujourd’hui : le Maître Artisan Boulanger Jean-Claude Imbert a laissé la place à son fils, Nicolas, qui est devenu à son tour le gardien de cette tradition.

Élément du patrimoine culturel local, le Four des Navettes puise son essence dans l’attachement gourmand et les rituels associés à ses navettes. Le four s’inscrit dans une histoire familiale : celle de ceux qui se sont succédé devant les fourneaux, mais aussi celle de toutes les familles qui se transmettent l’amour de nos produits, de génération en génération.

Cette histoire commence par un chatouillement de narines aux abords de la rue Sainte, et prend pour décor le sublime panorama de l’entrée du Vieux-Port.

  • S'inscrire

Nouveau compte S'inscrire